Ramassage des recyclables : une aberration

Publié le 3/1/2019 par Pascal T

Il n'y a pas si longtemps encore quand le conteneur des recyclables etait plein (surtout avec un passage toutes les 2 semaines ...), les cartons deposes a cote etaient ramasses.
Le 26 decembre, tout ce qui etait a cote a ete laisse sur place.

Le SICTOM m'a fait la reponse suivante :
"[...] pour la non collecte du vrac à côté du bac, [...] nous appliquons le règlement de collecte voté par les Élus en octobre 2015 et qui mentionne à son article 3.1.1. :
« Tout dépôt de déchets hors des récipients autorisés et tout récipient non autorisé ne seront pas collectés dans le cadre de la collecte des ordures ménagères ou sélective des déchets recyclables ».
"
Qui etait au courant d'un tel article ? Et qui sont ces elus qui ont vote un tel article ? Et pourquoi n'etait-il pas applique depuis 3 ans ? Toujours est-il que ces elus font peu de cas de l'ecologie (ont ils meme une fibre ecologique ?) surtout dans un contexte issu des malversations de JP Assel (ancien adjoint de G Larcher) sanctionnees par la justice en 2015 et qui nous coutent horiblement chere en taxe annuelle.

Avec une frequence d'une semaine sur deux pour le passage du camion, le bac n'a pas le volume necessaire pour accueillir tout le recyclable d'une famille nombreuse. L'excedent se trouve forcement mis a cote, ds des cartons d'emballage. Mais les elus refusent l'excedent par ce vote. Par contre on pourrait mettre n'importe quoi dans le bac dedie, il sera vide les yeux fermes ...

Il y a comme un gros malaise dans la gestion des ordures menageres. On se demande ou passe tout l'argent cense renflouer les caisses depuis ces malversations. On ne peut pas dire que la prestation soit a la hauteur de ce que l'on attend a un tarif si eleve. Surtout en comparaison avec d'autres syndicats (pour le meme tarif ce sont 3 passages par semaine) ... J'aurais tendance a dire que l'on est davantage rackete que redevable d'une taxe des ordures menageres justement proportionnee par rapport au service accompli.