1693 Commerçants, Artisants, Entreprises, Administrations et 343 Associations à Rambouillet

Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 16/6/2019 par papi78

C'est vrai que les pistes cyclables dans Rambouillet sont quelque chose de bien particulier. La municipalité en a une notion étrange, en les plaçant sur les bordures de trottoir (sympa pour se prendre les passages des bus qui descendent) ou en faisant dessiner à grands frais des logo vélo sur les voies de circulation (histoire que ce soit plus glissant pour les vélos).

Il y a toutefois de vraies pistes, comme sur la Lenotre ou la D906, et même entre Rambouillet et Cernay la Ville sur cette même D906. Mais à quoi cela sert-il ?
Il y a quelques rares vélos qui les empruntent pendant la semaine, mais la majorité circulent toujours sur la chaussée.

Et quand vous leur faites remarquer que l'argent public a financé une voie spéciale, à leur demande, en réponse, vous avez un joli doigt qui n'est pas destiné à se curer le nez.

Partager

Re : Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 18/6/2019 par Cyril AVÉLO

Concernant la piste cyclable sur la D906 entre Rambouillet et Cernay-la-ville, il faut savoir qu'une partie de cette piste est sur la route, délimitée par des lignes blanches et une partie est séparée de la route. Je l'utilise régulièrement en VTT et en vélo de route, il faut savoir que les portions séparées de la route sont en foret sous les arbres, pleines de branches, de graviers, de terre et donc impraticables par les vélos de route !
Si vous n'avez pas de VTT, vous avez peu de chances d'arriver au bout sans une crevaison. Pour qu'elle soit utilisable par tous les vélos il faudrait la nettoyer, qui va payer ? Rambouillet ? Vieille-Église-en-Yvelines ? Auffargis ? La Celle-les-Bordes ? Cernay-la-ville ? Personne.
Mais surtout voici un petit rappel du code de la route concernant les panneaux de piste cyclable :
Panneau rond : les aménagements cyclables sont obligatoires.
Panneau carré : les aménagements cyclables sont réservés aux vélos mais sont facultatifs.
Qu'avons-nous sur cette piste cyclable ? Des panneau carrés !
On n'est pas prêt de voir tous les cyclistes rouler gentiment sur la piste cyclable et ce n'est plus la peine de les klaxonner, ils sont dans leur bon droit.

Re : Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 18/6/2019 par Jean

Ah les pistes cyclables sujet qui revient régulièrement et qui pose tant de soucis aux automobilistes pressés

Dans leur esprit les seules choses à retenir c’est que les pistes cyclables sont obligatoires, qu’elles coûtent un argent fou et qu’elles sont demandés par les cyclistes eux même qui se comportent en enfant gâtés en ne les utilisant pas.

On est loin du compte :
1) pour rappel les aménagements cyclistes ne sont plus obligatoires depuis le décret du 14 septembre 1998 (il serait temps de se mettre au courant)
2) Les aménagements sont faits avec au minimum, un coup de peinture sur le trottoir avec une interruption à chaque croisement alors que c’es surtout là qu’elle serrait utiles, hors agglomération elles sont constituées d’un revêtement de mauvaise sur un terrain sans aucune préparation histoire que les VTT ne soit pas dépaysés
3) Et sans consultations avec les associations de cyclistes qui ne cautionnerait certainement pas la plupart des « aménagements cyclables » de Rambouillet.


Enfin justement vu qu’elles ne sont pas obligatoires cela dispense les autorités de tout obligation d’entretien, nettoyage ou autres.

Et on y trouve donc effectivement des branches ou tous sortes de détritus dons des débris de verre y compris sur la D906 pour la partie non séparée de la route et quant à la partie séparée elle sera bientôt plus visible, envahit sous la végétation et les branches mortes.

Quant à la plupart des pistes dans Rambouillet elles sont une aberration.

Dites vous bien que si elles présentaient un quelconque avantage pour les cyclistes ils les emprunteraient, et le fait que la majorité des cyclistes ne le font pas n’est pas sans raisons.

A chaque intersection vous êtes invisible pour les automobilistes qui n’ont pas conscience que des cyclistes peuvent circuler sur le trottoir et ceci d’autant plus que leur attention est focalisée sur la chaussé et les voitures qui y circulent, souvent vite.

Comme elles sont très insuffisamment matérialisés, c’est le même problème avec les piétons et vu la largeur du trottoir où elles sont implantées je me demande comment la mairie a prévu de gérer la cohabitation des piétons avec poussettes et des vélos

Quant à celles qui longent des voitures en stationnement il faudra qu’on m’explique comment on peut circuler sur une piste de 1 mètre de large, alors que la sécurité routière préconise justement pour des raisons de sécurité évidentes de rouler à un mètre des voitures en stationnement et des portières qui ont la fâcheuse habitude de s’ouvrir au passage des vélos

Mais peu importe le but n’est pas de favoriser la circulation des vélos sur un réseau plus que discontinu mais de présenter des chiffres dans le bulletin de Rambouillet.

Donc effectivement la plupart ne servent à rien et apportent plus de problèmes qu’autre chose à la plupart des cyclistes.
A la rigueur elles peuvent avoir une utilité à ceux qui roulent à moins de 10 km/h car elles deviennent alors praticables et moins dangereuses, mais moi à cette vitesse là je préfère autant me déplacer à pied

Enfin, pour les automobilistes qui doutent du caractère non obligatoire des pistes cyclables une semple recherche sur internet vous ramènera le texte de loi et les explications :





« Pourquoi un grand nombre d’aménagements cyclables sont-ils facultatifs pour les cyclistes? Une question essentielle pour la sécurité de tous sur les routes partagées ou les aménagements cyclables propres.
Bien connaître et respecter le code de la route est indispensable afin d’éviter les accidents, parfois, tragique tels que celui avec la cycliste de Lyon en novembre 2016.
Ce que dit la loi sur les aménagements cyclables
Depuis le décret du 14 septembre 1998, le Code de la route n’impose plus l’obligation aux cyclistes d’emprunter les aménagements cyclables.
L’article R 431-9 du code de la route prévoit en effet que « l’obligation d’emprunter les bandes ou pistes cyclables est instituée par l’autorité investie du pouvoir de police après avis du préfet ».
Pourquoi préférer la chaussée?
Ainsi, un cycliste peut emprunter la route, c’est-à-dire là où les véhicules circulent, plutôt qu’une piste ou bande cyclable, lorsque:
– l’aménagement cyclable est impraticable en raison de stationnements abusifs, chantiers, entreposage de poubelles ou de détritus encombrants, revêtement dégradé ou sale, forte fréquentation de piétons, etc. La liste n’étant pas exhaustive.
– les cyclistes rapides, à savoir:
• les rouleurs utilitaires chevronnés,
• les sportifs,
• les vélotafeurs expérimentés,
• les cyclotouristes dynamiques,
Les cyclistes rapides peuvent préférer emprunter la chaussée plutôt qu’un des aménagements cyclables pour des raisons de confort, entre autres lorsque les nombreux abaissements de trottoirs créent trop de ressauts, parce que les pertes de priorités sont trop fréquentes aux intersections, en raison de tracés mal pensés avec des angles improbables pour une vitesse instantanée supérieure à 10km/h… Là encore, la liste n’est pas exhaustive…
Identifier les panneaux des aménagements cyclables

Panneau rond B22, les aménagements cyclables sont obligatoires (Ce panneau se situe souvent à côté d’une 2X2 voies, d’une autoroute). Ceci dit, certains aménagements sont hors la loi, car indiqués comme obligatoires, alors qu’ils ne répondent pas aux différents critères requis.
Panneau carré C113, les aménagements cyclables sont réservés aux vélos mais sont facultatifs. Et c’est à cause de ce panneau que les cyclistes sont souvent pris à partie quand ils circulent sur la chaussée en présence d’une piste cyclable alors qu’ils sont dans leur bon droit!
Relisez notre article sur les préjugés sur les cyclistes lents selon les automobilistes.
Ce n’est pas parce que d’autres usagers de la voirie n’ont pas le droit de les emprunter, que les cyclistes sont obligés d’y circuler… CQFD.
Analogie véhicule / vélo
Le meilleur exemple étant les autoroutes qui sont facultatives pour les véhicules motorisés immatriculés: ce n’est pas parce-elles leurs sont réservées, que les automobilistes sont tenus d’y rouler.
Alors mesdames, que répondez-vous aux motorisés intolérants qui vous somment de rouler sur la piste? Pour ma part, je les invite à aller sur l’autoroute »

Re : Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 19/6/2019 par papi78

@Cyril AVÉLO et @Jean
Merci pour ce rappel du code la route, et justement, sur la partie de la D906 située dans Rambouillet entre la rue de la Louvière et rue de l'étang de la tour, les panneaux sont RONDS !

(peut-être ne l'avez vous pas vu ?)

https://www.google.fr/maps/@48.6440426,1.8438952,3a,75y,42.4h,80.11t/data=!3m6!1e1!3m4!1s9rDugOh8_YEcOtFt8ioeEw!2e0!7i13312!8i6656

Certes, placés à la "mode" Rambouillet (n'importe où et n'importe comment), mais ils sont bel et bien ronds.
Et le gentil monsieur qui m'a proposé son doigt pour me curer le c..nul circulait à cet endroit, en suant sang et eau à 20 km/h sous ses placards publicitaires. Et je ne l'ai pas klaxonné : j'ai pris la peine de lui faire remarquer ironiquement "la piste cyclable, jamais?"

J'utilise aussi mon vélo (mais sans me déguiser en support publicitaire), et j'utilise avec plaisir cette portion de piste cyclable. Elle ne rallonge pas le trajet (et de toute façon, ce brave monsieur ne faisait pas du vélo par obligation mais pour se faire mal), et pour une fois que c'est une piste bien faite qui permet de sortir de ce flot de circulation, pourquoi s'en priver.

Vous allez me dire qu'aux intersections, il faut faire attention aux véhicules. Mais sur la chaussée, il faut également respecter le code la route aux ronds-points et ne pas croire que parce qu'on a que 2 roues, il suffit de le respecter à moitié (du syle, les panneau sont carrés : j'ai le droit et le cédez le passage c'est pour les voitures...).

C'est une piste cyclable qui ressemble à ce qui se fait en Allemagne, et croyez moi, là bas, il n'y a pas beaucoup de vélos sur la chaussée. Et si jamais un piéton ne marche pas là où il faut, il se fait reprendre, mais sans proposer l'aide de son doigt.

Et pour enfoncer le clou sur le respect du code de la route : existe-t-il une exception pour les vélos au niveau du respect du feu rouge? Parce que c'est dingue de voir combien de daltoniens font du vélo le dimanche et franchissent les feu rouges comme ça.
Ou encore ces meutes de poussifs qui circulent en peloton, comme ça, sans respecter le code de la route, ni véhicule d'encadrement.
Pour rappel : https://www.lexpertvelo.com/dossier-cyclisme-et-decouverte-10-conseils-pour-rouler-en-groupe-a-velo-4-660.html

Ce sont tous ces excès qui exacerbent à force et rendent intolérant. Ca donne l'impression que l'automobiliste de la semaine vient se défouler le dimanche en se croyant tout permis sur son deux roues.

Re : Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 20/6/2019 par Clément

Je comprends mieux pourquoi certains cyclistes roulent sur la chaussée dans la forêt de Rambouillet (D906 : Rambouillet - Cernay-la-ville).

En revanche j'ai occasionnellement affaire à des cyclistes sur la chaussée alors que le trottoir est vide et je ne me l'explique pas trop (ici par exemple : https://goo.gl/maps/ZL3YJiEXQTCLSuhd6).
En soit ça ne me dérange pas plus que ça, car c'est occasionnel et je prends mon mal en patience 2 minutes. Mais je suis beaucoup moins fan quand je me retrouve derrière des cyclistes sans gilets haute visibilité dans le noir sur la D27!! Ça m'est arrivé une fois, j'ai eu une petite frayeur... d'autant qu'il s'agissait de deux cyclistes qui roulaient sur toute la largeur de la chaussée l'un à coté de l'autre (et ce dernier point est récurrent...). Alors oui un peu d'exaspération par rapport aux comportements irresponsables de certains cyclistes. J'espère que si ces cyclistes voient ce message ils feront le nécessaire pour être visibles.. Pensez aussi à serrer à droite autant que possible et respecter les priorités à droite svp.

Re : Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 21/6/2019 par papi78

Tout à fait d'accord.
Je ne comprends pas non plus pourquoi en hiver il y a tant de batcyclos qui circulent sans aucune signalisation ou lumière.
"La sécurité, c'est l'affaire de tous" nous a t-on rabâché, mais ça commence par soi-même.

Il existe aujourd'hui pourtant des systèmes d'éclairage pour vélo très efficaces adaptables sur tous les vélos avec des dynamos dans le moyeu.

Et si vraiment avoir une petit loupiotte est si difficile, comme vous le dites, un gilet jaune est pourtant très tendance ... bien sûr, avec le risque de se prendre une balle de flash.

Et à l'endroit que vous indiquez, la piste cyclable est obligatoire avec un joli panneau bleu, et pas trop mal placé dans ce sens ...
https://www.google.com/maps/@48.6453239,1.8535387,3a,53.5y,259.14h,95.74t/data=!3m6!1e1!3m4!1skXIgy5GMHQNs4JbwG0eFKA!2e0!7i16384!8i8192

Re : Pourquoi financer la création de pistes cyclables?

Publié le 10/7/2019 par Choiseau Jacqueline

Selon leur état, j'emprunte ces pistes mais, si elles sont jonchées de branchages ou tapissées de feuilles glissantes, je les évite. Sinon, chute garantie et conséquences.



Derniers Sujets du Forum


Partager cette page



Derniers sujets du forum