1280 Commerçants, Artisans, Entreprises, Administrations et 229 Associations à Rambouillet

Le bruit !

Publié le 5/6/2020 par Papi78

Le premier mois de confinement a permis de faire baisser notablement la circulation sur les départementales reliant Rambouillet, par contre, à partir de la mise en place de la dérogation sur smartphone, le niveau de circulation, et donc du bruit, a repris quasiment son rythme de croisière.

Le déconfinement à été salué par le retour des essaims de bourdons très bruyants qui sévissent surtout le dimanche après-midi pour aller griller du gasoil avec leurs motos JohnDeere ou Massey Ferguson sur la route des dix milles virages. Les deux derniers dimanches ont donné lieux à un bruit incessant, et c'est vraiment à se demander si ces motos ne sont pas en fait des engins agricoles du 19eme siècle modifiés pour rouler au diesel.

Je viens de lire un article intéressant ici qui rappelle les règles sur les puissances sonores : https://www.ramboliweb.com/html/info.asp?infoID=9285.

Mais si vous lisez bien, vous allez remarquer une inégalité et une incohérence dans les lois dictées par nos dirigeants locaux.
En effet, en tant que particulier, la semaine, vous ne pouvez pas commencer à entreprendre de travaux bruyants avant 8h30, vous devez vous arrêter entre 12 et 14:30 et finir avant 19:30.

Par contre, si vous êtes fortunés et faites appel à une société, alors vous pouvez commencer votre bruit à 7 heures et ne pas vous arrêter avant 20heures !

Ainsi donc, nos législateurs ont décidés que quand c'est payant, le bruit est moins agressif et moins dérangeant que celui d'un particulier. Pourquoi?
Je peux donc très bien payer une société d'entretien d'espaces verts pour passer la tondeuse à 7 heures du matin alors que sans l'aide de cette société, il est illégal pour moi de le faire.

La ville ne s'en prive pas, et tous les lundi et vendredi, entre 7 heures et 8 heures, il y a ce camion balai qui passe en faisant un bruit d'enfer histoire de réveiller tous les riverains qui ne sont pas partis bosser. On se demande bien ce qu'il peut balayer alors que nos trottoirs peuvent servir de décors pour tourner un film post apocalypse avec toutes les herbes folles.
Si au moins ce camion pouvait réserver ce privilège de première tournée très matinale aux rues où habitent nos élus. Là, je n'y verrai pas d'inconvénient au traitement de faveur...

Bref je râle comme vous pourrez l'écrire, mais ce petit article ne va pas faire beaucoup de bruit.



Partager cette page





Derniers sujets du forum