1280 Commerçants, Artisans, Entreprises, Administrations et 229 Associations à Rambouillet

COVID 19 : testons la bienveillance

Publié le 28/5/2020 par Le petit Duduche

En cette période de crise unique, il me tient à cœur de partager ce message, au risque de passer pour un iréniste naïf.
Lecteur régulier du forum Ramboliweb, j'ai d'abord été surpris puis à la longue consterné par la teneur des messages qui se sont accumulés sur les sujets touchant au COVID et particulièrement à la réponse des pouvoirs publics locaux face à cette crise.

Les idées récurrentes et consensuelles tournent autour de l’incompétence notoire de nos élus et d’une ignorance crasse de nos problématiques et d’un amateurisme inacceptable.
Les remarques vindicatives du type « Où vont nos impôts ? » remportent à coup sûr une large approbation et un écho gratifiant pour l’auteur de ces idées pourtant élimées.


Bien sûr, il est humain et légitime de vouloir critiquer les erreurs de communications, les ratés par actions et par omissions (sic ?) ,
Comme tout le monde, j’ai accumulé au cours de ce confinement pas mal de fatigue et parfois d’incompréhension mais je déplore que par le truchement de ce forum, cela se transforme pour certains en ressentiment un peu fielleux.


Oserions nous considérer que nos élus locaux et autres services publics, à l’instar du personnel soignant, sont des gens comme nous qui ont également dû faire face à énormément d’imprévu, qui ont également dû gérer leur vie privée et qui on sincèrement essayé de faire du mieux qu’ils pouvaient avec les moyens dont ils disposaient ?
Qui oserait critiquer un service de réanimation hospitalière qui présenterait un taux de mortalité supérieur à la moyenne nationale ?

Quant à invoquer de l’amateurisme (face à un événement jamais vu auparavant) pour étayer des critiques, n’oublions pas que même les professionnels de santé ont tâtonné dans leur réponse, à commencer par une mésestimation de la gravité de ce virus.

Sans gratter bien profond, on peut tous trouver des motifs de mécontentement qui sont survenus de fait de cet pandémie.
Moi, par exemple, j’ai dû souffrir des voisins qui se sont pris de passion pour le maquereau grillé à la plancha sur les coups de 16h. Personne n’est intervenu pour les faire cesser !

Je suis parvenu à cette philosophie adoptant une approche que je vous propose très humblement :
- Partir du principe que mon voisin qui me dérange n’est pas mu par une volonté consciente de me nuire mais peut être ignore t il simplement le désagrément qu’il me cause
- Adopter un principe de responsabilisation individuel sans attendre toute solution d’un état providence : si je n’ai pas de masque, je me débrouille pour en fabriquer un. Si le mode de réouverture de la déchetterie me déplait pour évacuer mes déchets verts, je me dis que j’ai de la chance d’avoir un jardin et je prends mon mal en patience. ( a noter qu’il y a 2 mois d’arriérés de déchets à écluser à cause du confinement. Tout autre mode de fonctionnement qu’une prise de rdv imposé aurait entraîné des pics d’affluence incontrôlés)
- Et surtout, un peu de bienveillance à propos de ce que j’entends et je vois. Non, nous ne sommes pas entourés d’incompétents, d’irresponsables ou de nuisibles mais de gens qui font de leur mieux, tout comme vous et moi.

Bien à vous.

Partager

Re : COVID 19 : testons la bienveillance

Publié le 29/5/2020 par kilty

Merci petit duduche !
Enfin un message positif depuis des mois. Vous avez su trouver les mots justes pour revenir à un peu d'optimisme dans cette période troublée. Il est temps que nous sachions apprécier d'habiter notre jolie ville de Rambouillet. Il suffit juste de porter notre regard un peu plus loin que le bout de notre rue ou de notre jardin pour nous rendre compte de la chance que nous avions.
Bien à vous

Re : COVID 19 : testons la bienveillance

Publié le 29/5/2020 par Le Berger

C'est bien gentil de penser comme ça, mais malheureusement, les exemples sont nombreux qui prouvent le contraire de ce que vous concluez :
"Non, nous ne sommes pas entourés d’incompétents, d’irresponsables ou de nuisibles mais de gens qui font de leur mieux, tout comme vous et moi. "

Souvenez vous d'un gars qui avait un compte en Suisse et qui ne s'en souvenait plus ...

Un autre qui dirigeait le service de traitement des PV automatiques et qui voulait obliger les entreprises à dénoncer les salariés flashés à bord d'un véhicule de société et pour lequel Mediapart a déterré une bonne douzaine de PV d'excès de vitesse de son véhicule de fonction en dehors des heures de travail.

Plus proche de nous, un très consciencieux fonctionnaire qui a tellement bien géré le syndicat inter-communal de traitement des ordures ménagères, en achetant par exemple 2 broyeurs d'ordure à un coiffeur qui n'existait pas (ça ne s'invente pas ça).
Grâce à lui, vous payez une dette qui a fait exploser vos impôts depuis le début de ce siècle.

Encore plus proche, lors du procès de ce même fonctionnaire bien veillant, la ville ne s'est pas portée partie civile, histoire de limiter la facture. Mais là, je suis d'accord, c'est un exemple de bienveillance, mais entre copains.

Je passe aussi sur les personnes qui cherchent à être conseillé municipal parce que "ça fait bien", que ça permet d'avoir quelques avantages. Dilatation du "moi" oblige, ils se permettent des remarques sur des actions que eux-même ne respectent pas (et quand vous leur faites gentillement remarquer, ça les énerve).

Ou encore, lors du début de la crise, toutes ces personnalités politiques qui se sont fait dépister alors que la règle qu'ils avaient eux même dictée pour les "sans dents" était de ne pas le faire sans symptômes avérés.

Mais c'est bien de penser "mouton". C'est d'ailleurs ce que recherchent nos dirigeants.
Petit à petit, la retraite devient synonyme d'utopie et misère : tu cotises toute ta vie professionnelle, et à la fin de la partie, on change les règles et on te file un bonbon (tu es content).
La sécu : cette aberration imposée par une poignée de résistants à la fin de la seconde guerre mondiale, et qui empêche les banques et assurances de se gaver. L'objectif commun de tous les gouvernements : la déboulonner pour repasser à un système privé.

Signé le berger.

Re : COVID 19 : testons la bienveillance

Publié le 30/5/2020 par Papy78

Bravo et merci à Petite duduche qui sait relativiser et positiver....dans ce monde de brutes. Et haro au Berger qui est un geignard né! Oui, il y a toujours eu des politiques verreux, de tout bord politique mais c'est une infime minorité. Et ceux qui se lancent en politique, c'est à dire la gestion de la vie commune, il y a plus de coups à prendre que d'avantages à trouver.

Re : COVID 19 : testons la bienveillance

Publié le 3/6/2020 par Étiquettes

Bonjour Monsieur. Oui vous avez raison, le maquereau grillé peut-être une nuisance pour certains. En ce qui me concerne, la nuisance est le fait de ne pas pouvoir travailler de mars à septembre, sans aucune raison logique si l'on ne laisse venir les informations que l'on veut bien nous enfoncer dans la tête au lieu d'aller chercher les vraies et bonnes informations et échanger avec de vrais grands grands spécialises médicaux, donc sans raison. Donc une autre version de la nuisance est presque six mois sans pouvoir aller travailler et donc sans revenu. Sans aucune possibilité d'avoir des indemnités. C'est probablement le même cas pour toutes les personnes qui sont vacataires ou en CDD d'usage, c'est à dire payer à la mission faites. Pas de chômage car sous contrat mais à disposition des besoins de ... Donc vraiment sans revenu. Je pense que dans ces expériences, qui n'auraient jamais du être, on ne peut pas juger, car ce qui a de l'importance pour une personne est sans importance pour une autre. Dans le principe que chacun voit midi à sa porte. Il est évident que ça ne vient même pas à l'idée pour une personne qui touchera un chômage partiel ou a une retraite. Perso, il ne me serait même pas venu à l'idée de faire une référence qui semble importante pour vous, d'une odeur désagréable de maquereau, pourtant j'accepte que ce le soit pour vous. Bien à vous.

Re : COVID 19 : testons la bienveillance

Publié le 4/6/2020 par Jp78

@le berger
Vous dites : " Plus proche de nous, un très consciencieux " fonctionnaire" qui a tellement bien géré le syndicat inter-communal de traitement des ordures ménagères, en achetant par exemple 2 broyeurs d'ordures à un coiffeur qui n'existait pas (ça ne s'invente pas ça).
Grâce à lui, vous payez une dette qui a fait exploser vos impôts depuis le début de ce siècle."
@le berger: Etes vous certain de coller à la réalité ?
Vos affirmations ne seraient-elles pas "approximatives " pour ne pas dire plus?
Connaissez vous aussi bien que vous semblez l'affirmer le dossier de cette crise des ordures ménagères?



Derniers Sujets du Forum


Partager cette page





Derniers sujets du forum